Retraite des femmes 40-65 ans

     

 

PERP

Le plan épargne retraite populaire est un produit d’épargne à long terme qui permet d’obtenir à partir de l’âge de la retraite un revenu régulier supplémentaire. Le capital constitué est reversé sous forme d’une rente viagère. Chaque année les cotisations investies permettent une économie d’impôt dans la limite de plafonds qui dépendent de vos revenus actuels et passés. Il peut également être reversé sous forme de capital à hauteur de 20%.

 

     

 

 

Avantages

  • Versement des sommes au capital déductible, dans certaines limites, des revenus imposables

  • Avantage fiscal très intéressant pour les contribuables fortement imposés (plus de 30%). Plus votre tranche marginale d’imposition est élevée, plus l’économie d’impôt est importante

  • Possible récupération jusqu’à 80% de l’épargne selon les options de rente choisies

  • Certitude de bénéficier d’un complément de retraite à vie

  • Possibilité de transférer l’épargne vers un autre assureur, sans perte de l'avantage fiscal

 

Inconvénients

  • Risque viager (compensé par une option de rente)

  • Risque de marché

  • Risque de perte de capital

  • Investissement en bourse très risqué

  • Plus ou moins faible volatilité

  • La rente est imposable au même titre que la retraite

  • Obligation annuelle de versement minimum pour ne pas risquer une imposition à l’ISF

  • Les fonds sont bloqués jusqu’à l’âge du départ en retraite

  • Régularité des versements

 

 

Une table de mortalité (aussi appelée table de survie) est une construction qui permet de suivre minutieusement le destin d'une population. Cet outil est surtout utilisé en démographie et en actuariat afin d'étudier le nombre de décès, les probabilités de décès ou de survie et l'espérance de vie selon l'âge et le sexe.

 

 

Problématique des carrières chaotiques des femmes (temps partiels déménagements à l’étranger ou en province loin du centre de leurs activités économiques)

La retraite moyenne en France est de 1500 euros nets par mois ; la reversion est de 18 euros par mois pour un homme et de 278 euros pour une femmes.

Heureusement quelque part que 75% des retraités sont propriétaires de leur résidence principales.

Accentuation du décalage des retraites en terme de pouvoir d’achat car elles ne sont plus revalorisées sur l’inflation.

L’espérance de vie augmente d’un trimestre par an…

L’âge du départ à la retraite augmente : l’âge légal est à 62 ans en France mais le taux plein n’est versé qu’à 67 quand l’âge de la retraite est à 70 ans en Allemagne ; les régimes français pourraient être à l’équilibre si l’âge légal passait à 65 ans ou si on instaurait des conditions de ressources sur la retraite de reversion des femmes.

On atteint l’équité entre les générations et entre les hommes et les femmes à ce jour. Le système doit être repensé de fonds en comble en terme de valeurs, de droits et d’objectifs. Seulement, il est difficile de parler de valeurs en France et de revenir aux fondamentaux du régime de répartition en France qui a été instauré à la suite de la seconde guerre mondiale sur le modèle russe à une époque où l’espérance de vie à la retraite était de 5 ans et n’avait pas bougé depuis le 19ème siècle. A ce jour, l’espérance de vie à la retraite est d’environ une trentaine d’années et le système n’a pas été repensé ni revu en profondeur.

Alors qu’il faut avoir cotisé environ 40 années pour avoir une retraite à taux pleins dans les régimes obligatoires, lorsque les français cotisent dans des régimes supplémentaires, ils cotisent en moyenne 14 ans uniquement et les versement moyens annuels dasn un perp s’élèvent à environ 30 euros par an… Autant dire rien…


 

     

 

PINEL
L'article 5 de la loi de finances 2015 met en place un nouveau dispositif d'aide à l'investissement locatif, dit " Pinel ", et qui succède à la loi " Duflot ".
Cette nouvelle loi permet, pour les investissements réalisés à partir du 1er septembre 2014, d'investir dans l'immobilier d'habitation tout en réalisant des économies d'impôts.
Son objectif est de favoriser le secteur de la construction mais aussi de créer des offres de logements à la location là où la demande est forte. La loi Pinel apporte 2 importantes nouveautés par rapport à la loi Duflot : un choix pour l'investisseur entre 3 périodes d'étalement de la réduction d'impôt, et la possibilité de louer l'immeuble au sein du cercle familial (à partir du 1er janvier 2015).

 

     

 

 

 

 

Avantages

  • Bénéficiez d'une réduction d'impôt, calculée sur le prix de revient plafonné à 300 000 € (maximum de deux logements par an). La réduction est accordée en fonction de la durée votre engagement : 

12 % sur 6 ans

18 % sur 9 ans

21 % sur 12 ans

  • Soit une réduction d'impôt totale maximum de 63 000 € (6 000 € par an pendant 9 ans puis, 3 000 € pendant 3 ans).
  • Vous pouvez louer votre bien à n'importe quel membre de votre famille, en dehors du foyer fiscal.
  • La mixité d'occupation Accédant / Investisseur favorise la qualité d'entretien de votre investissement.
  • Ce dispositif est cumulable avec la loi Pinel Outre-mer dans la limite de 300 000 € par an couvrant 1 à 2 investissements, et avec les autres dispositifs fiscaux sans restriction.
  • Possibilité d’acquérir sans apport en effectuant un prêt auprès d’une banque. Le bien est financé par l’avantage fiscal, les loyers perçus et cet effort d’épargne
  • Possibilité de louer son bien à ses proches, ses ascendants ou descendants
  • Constitution d’un patrimoine solide et pérenne à travers l’acquisition d’un bien immobilier

 

Pour bénéficier de cet avantage fiscal, il suffit :

  • D'investir dans un bien immobilier neuf dans des zones géographiques caractérisées par un déséquilibre entre l'offre et la demande de logements (Zones A bis, A, B1 - B2 sous agrément)
  • Éligible à un niveau de performance énergétique BBC 2005 (PC antérieur au 1er Janvier 2013) ou RT 2012 (PC postérieur au 1er Janvier 2013)
  • En respectant des plafonds de loyers, de ressources des locataires et de prix au m² de surface habitable (5 500 €/m² maximum)
  • De confier votre bien à la location en tant que résidence principale du locataire pendant 6, 9 ou 12 ans
  • De louer votre bien dans les 12 mois qui suivent l'achèvement des travaux ou l'acquisition du logement si elle est postérieure d'acter l'acquisition avant le 31 décembre 2017

 

Inconvénients

  • Investissements limités à 2 par an dans la limite des 300 000€
  • Logement neuf ou rénové, pour être éligible au dispositif Pinel
  • Loyers plafonnés à 20 % en dessous des prix pratiqués sur le marché
  • Risque de perte en capital : l'immobilier est un bien réel qui se valorise en fonction du marché de l'immobilier et de l'inflation. L'emplacement et la qualité de l'immeuble peuvent générer une surperformance ou une sous-performance par rapport au marché de l'immobilier dans son ensemble
  • Réduction d’impôt inclus dans le plafond des niches fiscales limitées à 10 000 € par an et par foyer
  • Réduction d’impôt non reportée d’une année sur l’autre